Un étudiant en 5ème, que peut-il faire après ?

L’orientation de leurs enfants fait partie des hantises de nombreux parents. Bien que le système prévu par le Ministère de l’Éducation Nationale aide énormément, il n’est pas toujours aisé pour les parents de s’y retrouver. L’article qui suit vous donne les possibilités qui s’offrent aux étudiants après la 5è.

Une classe de 4ème classique

C’est la voie la plus classique : poursuivre les études dans une classe de 4ème classique. Votre enfant intégrera donc un lycée dont le cursus est généraliste. L’avantage ? Il ne sera pas totalement dépaysé par rapport à son environnement et sera à même d’entrer doucement dans le monde professionnel plus tard. Seul inconvénient de cette option, il ne convient pas à tous les profils d’étudiants. En effet, si votre enfant est hyperactif et/ou a envie de se spécialiser directement, il n’y trouvera pas forcément son compte.

Une classe de 4ème professionnelle

Intégrer une classe de 4ème avec un contenu proposant des enseignements bien plus concrets est également possible. Si votre enfant a déjà choisi son futur métier, c’est une alternative envisageable. La particularité de ce type de classe, c’est que le cursus est en rapport direct avec le métier auquel il se destine. La 4ème professionnelle est également connue sous les appellations : 4ème projet professionnel, 4ème prépa métier ou encore 4ème Prépa Pro. L’objectif de cette formation est donc de permettre aux enfants d’appréhender leurs métiers d’avenir avec sérénité en proposant des cours alliant de la pratique et de la théorie.

Parmi les écoles les plus réputées proposant ce type de classe, on peut citer le lycée Saint-Yves, à Bain-de-Bretagne. Votre enfant y découvrira son métier de cœur et y obtiendra les connaissances nécessaires pour une bonne base. Rendez-vous sur ce site pour découvrir le programme de formation des 4ème professionnelles du lycée Saint-Yves. Vous y trouverez de nombreux conseils.

L’alternance

Si votre enfant est redoublant et s’ennuie dans sa classe, pensez à l’alternance ! Cette alternative est envisageable dès l’âge de 14 ans, sous la forme de deux dispositifs :

– Les CLIPA ou Classe d’initiation préprofessionnelle en alternance ;
– Le système d’alternance classique au sein de l’Éducation Nationale.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.