Le présentiel augmenté : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un module de formations qui demande au formateur d’être en face physiquement es apprenants. Il doit arriver à mettre en place une émulation collective avec de l’inclusion individuelle. L’apprenant doit être au centre du système de formation. Il n’en reste pas spectateur de la formation, mais un acteur majeur pour le bon déroulement de l’apprentissage.

Le présentiel augmenté : pourquoi est-ce important ?

La formation évolue avec le développement des nouvelles technologies. Avant, le formateur devait utiliser un PowerPoint pour ses formations, désormais, il doit jouer avec les nouvelles technologies. Il doit également être en mesure de satisfaire les besoins des commanditaires et ses apprenants en proposant une formation rapide et efficace, en étant connecté à différents supports numériques, et s’intéressant aux parcours de son apprenant. L’utilisation des nouveaux outils digitaux et des nouvelles techniques d’animation enrichit la formation. Les séquences de formations sont plus « augmentées ».

Quels sont les éléments qui entrent en jeux dans cette modalité de formation ?

Pour une meilleure animation lors de la formation présentielle, le formateur doit avoir :
— Un engagement des apprenants avec les techniques d’e-learning
— Des besoins modulables que l’apprenant peut appliquer directement dans son travail
— Une méthode de gestion de temps permettant aux apprenants d’analyser et de réfléchir aux nouvelles connaissances qu’ils ont acquises
— Une bonne interaction, afin de réveiller la curiosité des apprenants.
Le formateur doit être capable de transporter l’apprenant dans une situation qui lui est familier et qui se connecte avec sa réalité professionnelle ou pas. Une session de jeux de rôle aidera par exemple l’apprenant à se questionner sur son quotidien. Le but du formateur est d’arriver à réveiller l’envie d’apprendre en l’incitant à plonger dans son réel.

Le présentiel augmenté : comment faciliter sa mise en application ?

— Il faut aménager les espaces physiques en proposant une zone de formation confortable, agréable et connectée. Plus l’apprenant est à l’aise dans cette zone, plus son envie d’apprendre se manifestera.
— Faciliter l’accès à certaines interfaces à l’aide des smartphones des apprenants ou par l’intermédiaire de terminaux mis à leur disposition.
– Améliorer les services proposés par les plateformes : préparer l’action présentielle, faciliter la connexion de l’apprenant durant la formation, animée de façon phygitale (profiter des bénéfices apportés par les objets connectés).

Des nouvelles séquences d’animation pour renforcer le présentiel

C’est le formateur qui bâtit la formation à l’instant T du présentiel. Il doit adopter des intentions pédagogiques et un storyboard conforme à la situation. Cela permet d’optimiser l’expérience pédagogique en fonction de l’ambiance de son groupe. Il doit regrouper tout ce que les apprenants ont déjà réalisé avant le présentiel. Cela peut concerner l’utilisation d’outils communautaires en ligne, l’application des formations e-learning, l’accès à certains contenus en rapport avec l’auto-diagnostic, etc. Le formateur doit être également un innovateur d’outil digital tout en permettant à l’apprenant de s’impliquer durant la formation. Il doit savoir mettre l’apprenant face à leurs problématiques quotidiennes tout en les incitant à trouver les solutions durant la formation.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.